#CONSEILS

En partant de votre objectif global, et réduisant celui-ci par l’addition des multitudes de choses à accomplir, vous aurez une vision claire de ce qu’il faut faire. 

Le plus drôle avec ce titre, c’est que c’est l’un des impatients les plus impatients que vous connaissez qui l’écrit. Moi, Anthony Brice premier du nom, celui que l’on pourrait surnommer, « l’homme qui possède un taux de résilience négatif à la patience », vous démontre à travers ces quelques lignes qu’il y a un ingrédient commun à toutes les réussites. C’est assez dingue, mais j’ai réussi à passer cette étape.

Il y a 7 ans, j’ai commencé à entreprendre. Je montais en 2013, Jumbos Company. Cette formidable entreprise aboutissait 9 mois plus tard, à un dépôt de bilan magnifique. Pourtant, le storytelling était superbe. Si vous m’aviez entendu en parler à l’époque, j’étais l’agence artistique parfaite, qui produisait de petites pépites, promouvait des artistes, représentait des groupes, bref… En vrai, je ne faisais rien de tout cela. Je ne faisais que parler de cet objectif comme s’il avait été atteint. Sauf que, je n’avais pas à l’esprit à l’époque, que les affaires nécessitaient du temps, des dizaines d’obstacles à franchir, et c’est là tout le but de ce conseil aujourd’hui.

L’objectif pour moi, à travers ces quelques mots, c’est de vous décrire le processus de réussite. Partons du plus global au spécifique :

Vous souhaitez réussir dans les affaires, vrai ? Vrai ! (Si la réponse est non, relis le point 1, et ainsi de suite), c’est votre objectif.

Pour accomplir votre objectif, vous devez passer des caps. Ces caps je les appelle des étapes. Afin de passer ces étapes, il faut franchir différents paliers. Pour accéder aux paliers, vous devez mettre en place une série de petites actions.

 

C’est la somme des petites actions qui vous mène à la réussite.

 

Waouh, dingue non ? Vous avez la recette pour cartonner en affaire. Plus d’excuse.

Alors, non, je n’ai pas appris ça en école de commerce, ni dans aucune autre école d’ailleurs. J’ai appris cela de mes échecs en affaire. Cette recette, aussi simple soit elle, est la seule et unique manière de réussir.

Alors me diras-tu, si c’est si simple, pourquoi voyons-nous autant de perdants, d’indécis, de laborieux ? Le problème peut intervenir à chaque moment de ce plan. Vous avez des personnes qui foncent têtes baissées, sans plan. Ces personnes sont généralement multi-sectoriels, dispersent leurs énergies partout, entament tout, ne finissent rien (non je ne fais pas mon autobiographie J). A partir du moment où la base du bâtiment est instable, il y a peu de chance, si ce n’est aucune, d’atteindre la réussite dans un projet.

Si tant est que des entrepreneurs restent concentrés sur leurs objectifs, c’est la définition des actions à accomplir qui pèche. Si vous regardez cela d’un œil mathématique, visualisez le chemin comme cela :

  • Vous avez une feuille où est inscrit « = 100 ».

  • 100 étant votre objectif.

  • Pour réussir, vous devez avoir 100 ou plus.

De fait, peu importe que vous multipliiez, divisiez, additionniez, on s’en fiche, il y a autant de manières d’arriver à 100 qu’il existe de nombre, comme il y a d’infinies manières d’accomplir quelque chose. Seulement, si vous n’arrivez qu’à 99, votre objectif ne sera pas complet. La réussite est l'obtention de votre objectif, lui même est la somme de vos paliers, qui eux-mêmes sont la somme de vos étapes, qui eux-mêmes sont la somme de vos actions. Si l’une des phases est incomplète, votre réussite le sera tout autant, et par conséquent, n’en sera pas une…

 

Pour vous donner l’exemple de Tutos’Me, avant que je considère cela comme quelque chose « d’abouti » qui ne méritait plus qu’à être bonifié et développé, j’ai franchi des étapes clairement identifiées. Un exemple dont j’aime bien me rappeler parce qu’il m’apparait encore comme magique en y repensant, c’est 2018 :

Nous sommes en juin 2018, je suis à Roissy, au siège, il faut chaud, la climatisation ne fonctionne pas, j’ai des auréoles sous les bras (le souci du détail). Rendez-vous avec l’expert-comptable. Confiant, je lui annonce que nous sommes en bonne voie pour faire 2 millions d’euros de chiffre d’affaire, soit 2 fois plus que 2017. Selon moi, nous étions en bénéfice de 50 000 euros à l’heure actuelle et nous irions donc chercher 80-90 000 euros avant la fin de l’année. Il me regarde perplexe. Ses yeux me disent : « Est-ce qu’on parle bien de la même boite ? ». 4h plus tard, nous finissons de tout éplucher, et nous finissons par le constat mutuel que le chiffre d’affaire est bel et bien là, mais que l’entreprise est à - 20 000 de résultat. Douche froide… D’abord, je suis assez énervé contre moi-même, et je me dis qu’une école de commerce m’aurait peut-être appris à mieux suivre un compte de résultat, bref… C’est la suite qui importe.

Ce jour-là, devant mon tableau Veleda, je fais mes calculs (bons cette fois ci). Pour réussir à faire les 80 000 euros de bénéfices dont nous avions besoin pour les investissements 2019, il fallait doubler le nombre de clients. (J’aurai pu tenter de doubler le panier moyen par client aussi, j’aurai pu faire un million d’autres choses aussi…). J’ai donc procédé le plus simplement du monde sur un tableau Trello de la manière suivante :

Objectif final : 

Finir l’année à 80 000 euros de bénéfice pour 2 millions de CA

Étape 1

Définir mon plan pour aboutir à mon objectif

Palier 1

Lister les étapes intermédiaires pour réussir à atteindre mon objectif Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 1

Palier 2

Lister les paliers par lesquels je vais devoir passer pour atteindre les étapes intermédiaires me permettant eux même d’atteindre mon objectif Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 2  

Palier 3

Lister les actions à accomplir pour atteindre les paliers permettant d’atteindre mes étapes, et donc mon objectif. Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 3

Étape 2

Doubler le nombre des clients (à l’époque ils étaient 40)

Palier 1

Appeler l’ensemble de mes clients actuels pour leurs annoncer mon expansion sur l’ensemble du territoire national Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 1

Palier 2

Inscription au sein des fédérations où se réunissaient mes clients Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 2

Palier 3

Prendre la parole en qualité d’expert sur mon secteur d’activité Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 3

Palier 4

Mise en place d’un démarchage direct pour expliquer la qualité de mon service Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 4

Palier 5

Veille des besoins et sauter sur tout ce qui pouvait servir à cette étape Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 5

Étape 3

Doubler ma capacité de production sans doubler mes charges. 

 

Palier 1

Centrer l’équipe autours d’un noyau dur Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 1 

 

Palier 2

Diminuer les dépenses de l’entreprise sans impacter les salariés et les formateurs Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 2 

 

Palier 3

Renégocier mes contrats avec mes prestataires extérieurs Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 3 

 

Palier 4

Mettre la main à la patte dans chaque service de l’entreprise pour épauler l’équipe sur l’ensemble des sujets, et donc travailler 18h par jour. Autant d’actions que nécessaire pour passer le palier 4     

En partant de votre objectif global, et réduisant celui-ci par l’addition des multitudes de choses à accomplir, vous aurez une vision claire de ce qu’il faut faire. Avoir un objectif, c’est bien. C’est le premier pas. L’objectif, c’est votre montagne. Vous ne la bougerez pas en vous attaquant de front à celle-ci, mais en enlevant pierre par pierre.

En revanche, si vous détaillez votre objectif de cette manière et que vous agissez, je vous garantis qu’il n’y aucune place à l’échec. D’ailleurs, je crois que j’ai bien envie de relever un défi pour prouver le bien-fondé de cette théorie initiée par Confucius.

Alors, si tu as un objectif en tête, je te propose un défi : Donnes-moi ton objectif, en commentaire, en MP, peu importe. Nous travaillerons ensemble, à définir comment réussir et atteindre ton objectif, et si tu ne réussis pas en suivant le plan que nous mettons en place tous les deux, je jure devant le monde digital que je n’écrirai plus un mot sur l’entreprenariat, et que je travaillerai pour toi gratuitement une année entière ! Cela peut être pour une entreprise en lancement, une entreprise en difficulté, ou simplement une entreprise qui stagne…

Envie d'échanger sur le sujet ? Écris moi à ab@devenir-entrepreneur.com

A propos de l'auteur

Anthony Brice est un entrepreneur Français, fondateur de la communauté Tutos'Me. Il travaille chaque jour à faire réussir les entrepreneurs qui le sollicitent.

© 2020 with love, by Tutos'Me Groupe

  • Instagram
  • Facebook Social Icône